December 26, 2019

Please reload

Posts Récents

SUMMER X créateurs corses !

July 26, 2018

1/5
Please reload

Posts à l'affiche

Le Bien Être

February 5, 2019

Le bien-être était le thème de la soirée Cumpar’Impresa du 24 janvier 2O19 au Ajna Yogaà Saint Lucie de Porto-Vecchio:

 

 

Avec Casabalma, Marine Ettori propose « le bien être en Corse déjà portée de clics »: 7O adresses de professionnels certifiés référencés en sept catégories, sur un site créé il y a trois ans, réalisé en collaboration avec la graphiste Gaby Pes. Son concept est né de ses difficultés suite à un accident à trouver des solutions naturelles pour soigner ses douleurs: rassembler les d’informations disponibles. Financé par CAP Emploi, le site est référencé sur Facebook et Instagram. Dans ses perspectives et besoins, elle cite la participation à des salons, une embauche et des compétences en social management.

 

https://casabalma.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascale Balenci, a créé Envol, coaching de vie pour des personnes en transition professionnelle ou professionnelle, travaillant sur leur identité et leurs valeurs. Forte d’un parcours de trente ans en milieu associatif, cette ex-responsable culturelle de Sartène, curieuse et passionnée de psychologie, apporte des moyens et non des solutions afin d’ « intérioriser pour extérioriser les émotions ».


 

Cabinet Envol

 

 

 

 

Estelle Tafani, créatrice de Corpu Sanu, livre des repas sur mesure, adaptés aux régimes ou demandes particuilères, une fois pour toute la semaine. Concevant elle-même les menus, elle s’est associée à un traiteur pour la préparation. Elle se fait connaître par le bouche à oreille, qui semble fonctionner et s’adapte aux multiples demandes et exigences du métier d’entrepreneure.

 

Corpu Sanu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bien-être au travail : une philosophie, voire une stratégie d’entreprise

Le « well being at work » est de plus en plus répandu dans les entreprises, jusqu’à s’inscrire dans les stratégies. «Conduisons nos entreprises autant avec le cœur qu’avec la tête, et n’oublions pas que si les ressources d’énergie de la terre ont des limites, celles de l’Homme sont infinies s’il se sent motivé». Par cette formule Antoine Riboud, ancien PDG de Danone, signifie qu’améliorer le quotidien des salariés, en leur permettant d’évacuer le stress, de se relaxer, et aborder les difficultés d’un regard nouveau est bénéfique pour la productivité. Le poète René Char le dit aussi: «Prévoir en stratège et agir en primitif ». En effet, le bien-être personnel amène au bien-être relationnel: se sentir bien améliore notre communication avec les autres, en équipe et donc les collaborations et les performances.

 

Améliorer le quotidien des salariés

Le management, le marketing interne donnent lieu à des cours réguliers de yoga, voire de méditation ou des « semaine qualité de vie au travail ». A Londres et New York, des vitamines en intraveineuses sont même administrées pour retrouver du tonus, assurer une bonne hydratation. Existe aussi le bar à oxygène qui permet de respirer par un casque de l’oxygène pur pendant 5 minutes, parfumé aux huiles essentielles. La compagnie des animaux crée du lien en équipe, vecteur de vie sociale au bureau. D’autres expériences portent également leurs fruits: la sieste, la playlist, l’organisation des heures de travail, l’ergonomie, posturologie. Autant de propositions travaillant sur la concentration, la motivation, la mémoire, l’efficacité, le stress, la fatigue, afin de jouer sur la performance de l’entreprise, au niveau de l’absentéisme, des troubles musculo-squelettiques, des risques psycho-sociaux…

 

Le bien-être physique, social, mais aussi économique, et psycho-social.

Cette définition de la santé de l’OMS fait toujours référence aujourd’hui. L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail précise que « le bien-être psychologique est un état d’équilibre et d’aisance du corps et de l’esprit, caractérisé par l’estime de soi, l’équilibre psychologique, la maîtrise de soi et des événements, la sociabilité, l’implication sociale et un sentiment de bonheur. »

Le bien-être économique est assez subjectif, dépendant de notre perception de nos besoins, de leur satisfactions, et de nos éventuelles frustrations. Ces représentations étant elles-mêmes liées à l’histoire, la culture, et sur le plan psycho-social, à l’équilibre entre « l’être » et « l’avoir »: notre société de consommation basculant nécessairement vers une « société durable », « l’être » est priorisé et donc le « bien-être ».

Au regard de l’étymologie du mot « travail » lié à la torture, et de cette notion décidément très relative qu’est le « bien-être », ne pourrait-on pas plus justement viser le « mieux-être » au travail?

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2017 par A Prova 

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon